6 Juin 2017

Fast

Sous responsabilité du CNES, le projet FAST (Future Advanced Satellite Telecommunications) est dédié au développement de la 3e génération de processeurs numériques utiles aux satellites de télécommunications civils et militaires.

Equipements clés des satellites de télécommunications, les processeurs FAST apporteront une rupture de performance grâce à une conception modulaire et une capacité de traitements numériques fortement accrue permettant de passer de quelques GHz à plusieurs dizaines de GHz de bande passante traitée à bord.

Ils seront également pourvus d'une flexibilité de commutation en fréquence et d’interconnexion entre les différents faisceaux traités simultanément par la charge utile. Ces capacités sont essentielles pour améliorer, par exemple, les ressources en liaisons d'utilisateurs situés sur différents théâtres d’opération militaires, ou encore pour lutter contre les interférences des bandes de communications.

Autre objectif de ce projet de recherche et développement : diminuer la consommation en énergie, la masse et le volume de ces processeurs, et plus généralement apporter des réponses innovantes aux forts enjeux de compétitivité du marché des télécommunications.

Le processeur FAST constituera le cœur de la future charge utile des satellites de télécommunications militaires Syracuse 4 (ex Comsat NG). Sous responsabilité de la ligne budgétaire « duale » du CNES, le projet FAST a débuté en 2012 et est mené en coopération avec Thales Alenia Space, maître d’œuvre de la charge utile Syracuse-4 pour le compte du ministère de la Défense.